Le mag

Des fuites du WC : comment réparer ?

Une fuite des WC qui n’est pas réparée peut nous coûter cher à la longue. La quantité d’eau qui se perd peut très vite monter et aussi la facture. Même dans le cas où la quantité paraît moindre, avec le temps, les aiguilles du compteur risquent de faire, des tours bien complets. Vous pouvez prendre les devants avant d’appeler un réparateur.

Il se peut qu’il s’agisse d’un petit réglage à faire ou d’un joint à remplacer.

Dans cet article, nous allons présenter ce qui peut provoquer des fuites d’eau des WC et vous montrer les démarches à suivre pour la réparation.

Réparer une fuite du WC : chasse d’eau

WC qui fuit La chasse d’eau est souvent la cause des fuites au niveau des WC. Il peut s’agir de deux cas de figure. Soit la chasse d’eau est toujours en mode remplissage, soit de temps à autres.

Ces deux cas peuvent provoquer des fuites. La chasse d’eau est un contenant pour stocker l’eau, la hauteur de remplissage est limitée par un mécanisme dit flotteur. À une certaine hauteur, le flotteur s’actionne en flottant et on arrêtant le remplissage. Si le flotteur venait à ne plus fonctionner, la hauteur de l’eau sera quand même limitée par un système de trop-plein. C’est-à-dire que l’eau s’écoulerait vers la cuve de façon permanente. Le système de la chasse d’eau n’est pas compliqué, mais il pourrait plus fonctionner si le mécanisme est vétuste, usé ou si beaucoup de calcaires bloque les différentes pièces. Si vous constatez une fuite d’eau au niveau de la cuve, il faudra penser directement à vérifier le flotteur. Parce que si le flotteur ne fonctionne pas correctement, l’eau se déversera par l’intermédiaire du trop-plein en direction de la cuve. Le flotteur est composé d’une tige avec à son extrémité un petit ballon qui flotte sur l’eau. Il se peut que le ballon soit percé et qu’il se remplisse lui-même d’eau. Dans ce cas, il ne pourra plus fonctionner en tant que flotteur. La solution est de le remplacer.

Réparer une fuite du WC : le flotteur

Pour le flotteur, il peut aussi s’agir de la tige. Une tige bloquée ne peut plus remonter pour flotter et couper l’arrivée d’eau et le remplissage du réservoir. Le cas le plus fréquent est la présence de calcaire sur la tige. Pour réparer devriez démonter le flotteur et veillant préalablement, à fermer l’arrivée d’eau. Vous pourrez utiliser le vinaigre blanc qui décolle et fait fondre à merveille le calcaire. Vous n’aurez plus qu’à remonter et vous n’aurez plus de soucis de fuite d’eau au niveau des WC.

Nous allons résumer comment réparer la tige du flotteur en cas d’accumulation de calcaire :

  • Couper la venue d’eau ;
  • Évacuer l’eau ;
  • Dévisser le flotteur ;
  • Nettoyage de la tige ;
  • Remonter à nouveau.

Pour le changement du ballon du flotteur, ce n’est pas compliqué. Enlever le ballon existant. Placer le nouveau ballon en veillant à bien le fixer à la tige afin d’éviter que l’eau ne s’y infiltre.

Réparer une fuite du WC : le mécanisme

Si la fuite n’est pas provoquée par le flotteur, il se peut que le mécanisme soit l’origine de la fuite. Le mécanisme avec le temps à tendance à s’user et à s’abîmer. On va devoir remplacer le mécanisme pour faire cesser les fuites d’eau. Le mécanisme est composé d’un clapet et aussi d’une cloche, c’est ce qui permet l’évacuation de l’eau vers la cuve quand vous actionnez la chasse d’eau. Pour y remédier, voici la démarche à suivre : on ferme la venue d’eau et ensuite, on vide le réservoir. On doit enlever le mécanisme en le faisant tourner sur lui-même avec un angle de 90°.

Il devrait alors se détacher. On enlève toutes pièces du mécanisme et en la même occasion le joint pour le remplacer aussi. On fixe le nouveau mécanisme et on remonte tout. Ça a l’air un peu compliqué pour changer le mécanisme, mais c’est assez simple. Il suffit seulement de bien savoir comme le fixer en le tournant sur un angle de 90°. Sinon, si vous avez des doutes sur l’efficacité du remplacement. Vous pourrez dans ce cas, faire appel à un réparateur et suivre les étapes.

Nous rappelons que les fuites peuvent être causées par la chasse d’eau, le flotteur, le joint ou le mécanisme.